Cet état est celui dans lequel nous entrons lorsque notre conscience de veille se met au repos pour une réalité onirique et donc illusoire.

Il s'agit d'un état passager au même titre que celui de la veille et du sommeil, puisqu'il survient un temps avant de disparaître au réveil.

Sa réalité nous semble tout aussi réelle que dans l'état de veille, puisque le mental reste actif et poursuit son travail de conceptualisation.

Ainsi, un autre monde se dessine intérieurement et l'égo s'identifie une fois encore aux projections mentales qu'il croit authentiques.

L'état de rêve est donc également le produit égotique d'un oubli de la source véritable à l'origine de toute chose, le Soi immuable et éternel.