Cet état est celui dans lequel nous croyons exister, qui nous semble réel et auquel nous nous identifions à travers nos perceptions sensorielles.

Comme les deux autres états de conscience (rêve et sommeil profond), l'état de veille est transitoire puisqu'il disparait pour ré-apparaître à nouveau.

En effet, le mental qui permet de produire des pensées conceptuelles créant ainsi le monde à son image, s'efface lorsqu'on entre en sommeil profond.

Mais il ré-apparait à nouveau, avec le monde, et reprend sa fonction initiale dès lors que l'on sort de ce sommeil profond exempt de pensées.

L'état de veille est donc illusoire, puisque non-permanent, et constitue une projection du Soi dans le monde phénoménal généré par l'égo.